Posted on

Dans le cadre du parcours de soins coordonné, toute personne assurée doit déclarer un médecin référent, dit « généraliste », qui est responsable de son suivi médical. Depuis 2017, la désignation du médecin traitant est étendue aux enfants de moins de 16 ans. Au moins un des parents ou le titulaire des droits parentaux choisit le médecin traitant et le déclare à la caisse d’assurance maladie de l’enfant. Même si les enfants ont deux résidences, chaque personne ne peut désigner qu’un seul médecin traitant.

Parcours des médecins traitants

L’approche coordonnée des soins incite les patients à consulter un médecin avant de prendre rendez-vous avec un spécialiste. Cette méthode détermine le niveau de remboursement de l’assurance maladie obligatoire (AMO). Ainsi, le médecin traitant est au cœur du processus de traitement car il est l’interlocuteur privilégié du patient et assure la coordination des soins de ce dernier.

Définition et rôle du médecin traitant

Au cœur du parcours de soins coordonnés, le médecin traitant joue un rôle central dans le suivi médical personnalisé et coordonné du patient. En effet, le médecin traitant :

  • Assure les soins et la prévention de 1er niveau
  • Coordonne les soins et s’assure du suivi médical optimal du patient
  • Oriente le patient dans le parcours de soins coordonnés
  • Centralise toutes les informations dans le dossier médical du patient
  • Établit le protocole de soins pour les patients atteints d’une affection longue durée (ALD)

 

Comment choisir son médecin traitant ?

Avant de répondre à la question « comment trouver un médecin traitant en 2021 », il faut savoir les critères de choix .Le choix du médecin traitant est laissé à l’appréciation de l’assuré social avec accord du praticien, sans contraintes particulières :

  • Aucune limite géographique
  • Conventionné ou non

Le médecin traitant peut exercer au sein d’un cabinet médical, d’un hôpital, dans un centre de santé ou encore seul.

Qui peut être médecin traitant ?

Tout médecin inscrit au Conseil de l’Ordre peut être médecin traitant :

  • Médecin généraliste
  • Médecin spécialiste
  • Médecin libéral
  • Médecin hospitalier
  • Médecin urgentiste
  • Médecin salarié d’un centre de santé

Si le médecin traitant est absent ou absent, ou si l’assuré est géographiquement éloigné, ce dernier peut consulter un autre praticien sans être pénalisé du remboursement des frais médicaux. En effet, dans ces cas, le patient respecte le processus de soins, et on parle de l’exception au processus de soins coordonnés.

Qui choisir comme médecin traitant ?

Il n’y a aucune obligation de guider le choix du médecin traitant. Cependant, il est recommandé de choisir le médecin traitant (médecin de famille) qui connaît le mieux l’assuré. Cependant, les membres d’une même famille peuvent ne pas avoir le même médecin traitant. Parce qu’il n’est pas bien suivi et remboursé, chacun doit choisir son propre médecin.