Posted on

L’eau du robinet que nous buvons vient à 62 % des nappes souterraines et à 38 % des eaux de surfaces dont les rivières, les fleuves, les lacs, etc. Puis, elle rejoint les centres de traitement et de distribution avant de cheminer nos canalisations pour arriver chez nous.

L’eau du robinet qui devient jaune ou marron

L’eau du robinet vient des nappes souterraines et des eaux de surface qui sont par la suite traitées en plusieurs étapes avant de devenir ce qu’elle est maintenant : une eau potable selon les confirmations de l’OMS.

Toutefois, force est de noter que malgré cet avis de l’OMS, on observe quand même quelques différences de traitement et donc de qualité entre toutes les eaux des robinets. Il y en a celles qui sont vraiment très peu traitées auxquelles on n’a enlevé que les brindilles et les sables.

Ce qui rassure, c’est qu’en France, l’eau est l’aliment le plus contrôlé. Et particulièrement pour le cas de l’eau du robinet, elle fait l’objet de contrôles réguliers par l’ARS. Elle a du passer par plus de 15 millions d’analyses chaque année pour pouvoir se conformer aux conditions sanitaires de chacun.

Et si l’eau du robinet devient jaune ou marron, c’est sûrement parce qu’il y a eu des travaux de réparation sur les canalisations, des travaux qui ne comportent pas de risque grave pour la santé sauf en cas d’inondations, de pluies d’orage, ou de pollution accidentelle. Les responsables de la distribution doivent informer les populations sur la transformation de l’eau du robinet pour les mettre en garde de tous les risques qui peuvent en découler.

C’est pour cela qu’il faut à tout prix utiliser un dispositif de traitement d’eau à domicile pour pouvoir rendre cette eau plus pure et plus saine. Et une carafe filtrante ne peut subvenir à cela.

Les chemins de l’eau du robinet

Avant d’arriver chez chacun de nous, l’eau du robinet est d’abord puisée dans sa source originale, dans des réservoirs naturels : soit dans les nappes souterraines soit dans les eaux de surface ou bien dans les barrages et autres. Pour ce faire, elle est pompée avec un matériel spécifique.

Puis, elle est acheminée vers les usines de traitement et de distribution plusieurs fois pour être désinfectée. C’est là qu’on y ajoute du chlore, cette substance qui donne une odeur et un goût assez amer à l’eau du robinet.

Ensuite, elle suit les chemins le menant vers les châteaux d’eau des communes pour être stockés. Et enfin, elle est distribuée à chaque foyer. Bref, le parcours de l’eau jusqu’au robinet est long.

Une eau qui varie en fonction des zones

Il est bon de noter que l’eau du robinet varie d’une zone à l’autre. Par exemple, l’eau de Paris n’est pas la même que celle de Bordeaux. Leur qualité est très différente même si elles sont toutes deux des eaux de robinet.

Pour le cas particulier de Paris, c’est la commune qui gère la production et la distribution de l’eau du robinet pour près de 3 millions de consommateurs alors que dans d’autres communes, l’eau peut nourrir une population moins nombreuse, mais sa qualité est moins bonne. L’eau du robinet de cette capitale française provient des 5 grands réservoirs et de la Seine, de la Marne, du Loing, de l’Avre et de la Voulzie. Cette eau de Paris est sans grande spécificité, mais elle est d’une excellente qualité.

Pour la rendre encore meilleure, utilisez des purificateurs d’eau LaVie. Ces dispositifs sont conçus spécialement pour traiter l’eau de votre robinet. Ils disposent d’un système basé sur une technologie de filtration écologique qui recourt à la lumière UVA pour détecter et éliminer tous les corps nocifs contenus dans votre eau en seulement 20 minutes.

Et ce n’est pas tout ! Retenez également que si même ces purificateurs fonctionnent sans filtre et consommables, ces purificateurs peuvent parfaitement retenir 100 % des oligoéléments préservés et vous garantissent zéro déchet plastique.

Maintenant, pour savoir comment et quel purificateur d’eau choisir en 2022, suivez ce lien.