Posted on

Que vous soyez amoureux du bâtiment que vous rénovez ou que vous cherchiez simplement à donner un coup de neuf à votre maison actuelle, il y a de nombreux avantages à rénover. Selon la maison à rénover, la stratégie de rénovation variera. Que vous souhaitiez conserver l’ancien en y ajoutant un peu de confort et de modernité, ou remodeler en profondeur une maison sans relief à votre goût, dans tous les cas, une intervention chirurgicale nécessite une préparation et un suivi minutieux à chaque étape. Comment préparer sa rénovation ? En fonction de l’emploi envisagé, à quels professionnels faire appel ? Enfin, comment suivre au mieux votre chantier ? Le décryptage est dans l’article !

Préparer ses travaux

Comme pour tous les chantiers, afin d’éviter les mauvaises surprises, il est indispensable de bien se préparer et d’anticiper la nature et l’ampleur des travaux ainsi que les éventuelles difficultés. Voici quelques étapes à suivre avant le début d’un projet de rénovation.

Avoir un minimum de connaissance des caractéristiques du logement pour établir les priorités

Si vous achetez une maison ancienne pour la rénover, vous devez connaître exactement ses différentes caractéristiques afin de pouvoir prioriser et évaluer la quantité de travaux nécessaires. Par exemple, vous devez demander un rapport énergétique pour comprendre les performances des équipements, la qualité des matériaux, la ventilation et l’isolation. A noter qu’en intégrant la dimension énergétique en début de projet, vous pourrez bénéficier de certaines subventions.

Le bilan énergétique peut être réalisé par plusieurs professionnels du bâtiment, notamment ceux titulaires d’une certification RGE (Garant Reconnu pour l’Environnement). Ils vous donneront une idée de la cote énergétique d’un bâtiment sur une échelle de 7 de A à G (A est le meilleur, G est le pire).

En revanche, il faut se poser les bonnes questions pour dresser un état des lieux précis de sa maison (ou de son appartement). Demandez-vous l’année de construction, la zone géographique dans laquelle se situe le logement (est-il en zone protégée ?), la nature des travaux envisagés (rénovation, second œuvre, gros œuvre), l’état électrique, l’installation et la plomberie (répondent-ils aux normes en vigueur ?).

La première check-list vous donnera une idée du niveau de remise à neuf à effectuer et restituera des informations structurelles pour la suite de l’opération.

Etablir la liste des travaux

Bien que cela puisse sembler simple, la réalité est bien plus complexe qu’on ne le pense. En effet, en fonction de l’état de votre maison (ou de votre appartement) et de ce que vous cherchez à réaliser, vous devrez faire un diagnostic pièce par pièce des actions nécessaires en veillant à les prioriser, de du plus important au plus important le moins urgent. Il faut donc envisager d’abord les travaux de réfection du gros œuvre et les deuxièmes travaux (restauration de la fondation, suppression des murs porteurs, réfection de la toiture, remplacement des fenêtres, création et/ou rénovation de la grille et de la plomberie, assainissement, etc.), l’isolation thermique, le remplacement du système de chauffage, et enfin les habillages et aménagements intérieurs. Cette réflexion approfondie peut être accompagnée par un architecte ou un chef de projet pour bénéficier d’un éclairage éclairé et de conseils personnalisés.

Remarque

Pour l’achat de vos meubles, matériau, etc, faites appels à un professionnel pour garantir la qualité de ces derniers. Ainsi, la solution idéale pour vous est de visiter fovea-boutique.